Skip to content

Tarifs discriminants et monopoles de l’eau potable : une analyse de la réaction des consommateurs face aux distorsions du signal-prix

Juillet 2019

Dans : Revue économique

Résumé :
L’approche des tarifs de l’eau potable en France a changé depuis 2010, puisque les collectivités peuvent recourir à des tarifs progressifs croissants par blocs. Ces tarifs, bien qu’initialement conçus comme des solutions de second rang aux pertes sèches du monopole, se révèlent complexes à mettre en œuvre pour satisfaire d’autres objectifs. La réaction sous-optimale des consommateurs au signal-prix et les problématiques de redistribution questionnent l’efficacité du mécanisme. Cette contribution analyse théoriquement les propriétés d’un tarif progressif, puis évalue empiriquement la réaction des consommateurs au signal-prix à partir d’une expérience naturelle menée à Dunkerque. Les résultats indiquent une bonne réaction au prix marginal des consommateurs situés dans les tranches extrêmes, tout en questionnant l’équité d’un mécanisme fortement distorsif.

Lire la suite de l’article

Scroll To Top