Skip to content

La séquence des réformes concurrentielle a-t-elle un impact sur la performance de l’industrie ? Le cas du secteur des télécommunications dans les pays de la région MENA

Octobre 2018
La séquence des réformes concurrentielle a-t-elle un impact sur la performance de l’industrie ? Le cas du secteur des télécommunications dans les pays de la région MENA
Auteurs : Carlo CAMBINI, Riham EZZAT and Carine STAROPOLI

Résumé:

Depuis la fin des années 80, les gouvernements se lancent dans des réformes de libéralisation des industries d’infrastructures parmi lesquelles le secteur des télécommunications. L’introduction de la concurrence s’accompagne d’un redécoupage de l’organisation industrielle, de la mise en place d’un nouveau cadre de régulation et dans certains cas de la privatisation des opérateurs historiques. Ces différentes dimensions de la réforme de libéralisation peuvent intervenir de manière simultanée ou séquentielle. Les pays sont en effet libres de choisir comment procéder et selon quel calendrier : faut-il installer un régulateur indépendant avant ou après la privatisation d’une part et l’introduction de la concurrence d’autre part? Cet article évalue de manière empirique l’effet des séquences de réformes dans le secteur des télécommunications sur la performance du secteur en utilisant un échantillon de 17 pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA) pour la période 1995-2010. Nous supposons que le choix de la séquence des réformes est influencé par des variables institutionnelles, politiques et économiques. Nous utilisons un modèle IV-2SLS pour mesurer l’impact de la séquence des réformes sur les performances du secteur des télécommunications en termes d’accès aux services, de prix, de productivité et de qualité des services. Nous montrons que la présence d’un régulateur indépendant avant le lancement de la privation de l’opérateur historique permet d’améliorer l’accès au service mais se traduit par une augmentation des prix dans la téléphonie fixe. Par ailleurs, l’installation d’un régulateur indépendant en amont de la mise en œuvre de la libéralisation n’a pas le même impact dans la téléphonie fixe et la téléphonie mobile.

Télécharger le papier

Scroll To Top