Skip to content

26 septembre 2019 – Le sourcing dans la commande publique et les achats innovants, où en est-on ?

Date :
Jeudi 26 septembre 2019

8h30 – 10h
12 rue Jean Antoine de Baîf 75013 Paris


Lieu : IAE de Paris-Sorbonne Business School, salle D6

Inscription à l’événement : ici

En 2018, le montant total des travaux (Bâtiments et Travaux Publics) liés à la commande publique en France s’est élevé à environ à 26 milliards d’euros HT, pour un volume de marchés publics de 101 milliards d’euros. Ceci fait de la commande publique un outil important de politique économique, notamment en faveur de l’innovation et de l’environnement. Les enjeux sont de favoriser le développement et la diffusion de l’innovation, quelle qu’elle soit, et d’amener les administrations publiques à effectuer des achats qui répondent mieux aux attentes et aux besoins des citoyens.
Pour une meilleure efficacité de la politique d’achat, une préparation en amont est recommandée et la pratique du sourcing encouragée. Pourtant, en pratique, celle-ci est encore peu pratiquée par les acheteurs publics souvent vue comme comme une entrave aux règles de transparence et d’égalité de traitement des candidats et perçue comme risquée.
Ce petit déjeuner sera l’occasion de faire le point sur les avantage et les limites du sourcing dans le cadre de la commande publique et plus particulièrement dans le cas d’achats innovants. La présentation de projets de rénovation énergétique de bâtiments publics lancés dans le cadre du projet européen PROMINENT-MED et de la stratégie du Département Energie & Environnement de l’UGAP qui vise à optimiser l’achat public en mutualisant des demandes publiques similaires, illustreront les enjeux d’une commande publique plus performante.

Pour en débattre :

Philippe Tessier, Directeur Projet au Département Energie & Environnement de l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics)

Frédéric Bougrain, Economiste au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)

Présenté par Carine Staropoli, Chaire EPPP (IAE Paris-Sorbonne) & PSE, Université Paris 1.

Scroll To Top